samedi 22 mars 2014

Les mémoires du tilleul de Montalembert (J.-P. Groussaud)

Une ordonnance de 1605 signé Maximilien de Béthune, duc de Sully, surintendant des finances d'Henri IV, encourageait les paroisses à planter symboliquement un arbre sur la place publique.

Et c'est donc devant l'église Saint-Sylvestre de Montalembert, que le narrateur, un tilleul de Sully, fut planté.

De son piédestal, c'est quatre siècles d'histoire et d'amour de son village qu'il raconte.

Un livre à conseiller. Doublement.



Les mémoires du tilleul de Montalembertpar Jean-Pierre Groussaud, avec la collaboration d'Alain Texier, COPY-MEDIA, février 2014.


dimanche 2 mars 2014

Le document du mois

Dans le cadre du Geneatheme du mois proposé par Sophie (bon, je triche un peu, on est déjà au mois de mars), et pour fêter mes deux ans, je vous propose le document du mois.

Bon, quel document ?

Il y en a tellement que je ne saurais dire :
  • les registres paroissiaux...
  • les actes notariés...
  • les vieilles photos...
  • les plans...
  • les vieux livres poussiéreux, parfois numérisés (la même chose sans le papier et la poussière)...
  • les livres régionaux...
  • etc.
Il y en a tellement que je ne saurais dire...

J'ai choisi de vous présenter, tada, le plan de cadastre ancien de Savigné, dans le sud de la Vienne, porte ouverte de mes réflexions, qu'on trouve ici.

Archives départementales de la Vienne en ligne

Aussi, trouve-t'on quelques éléments portant sur l'histoire du village.

Ainsi, Section G, 3ème feuille, on trouve le village de Loing, scène d'un dramatique incident au XVIIIe siècle.

Archives départementales de la Vienne en ligne,
cadastre relevé sur le terrain le 1er décembre 1829

Ou alors la ferme de Fayolle, où est née ma mère, Section C, 2ème feuille. Les lieux ont bien changé.

Archives départementales de la Vienne en ligne

Dans cette même feuille, on trouve également le village de la Gilardière, dont les terres ont longtemps appartenu à l'une des branches de la famille Pontenier, mes recherches du moment. A l'heure actuelle, la Gilardière a disparu, englobé dans l'allongement de Vergné. Seul le manoir nous donne une idée de son existence.

Archives départementales de la Vienne en ligne

Etc. Il y en aurait tant à dire. Rendez-vous ici.