Pages

lundi 1 avril 2013

Affiches du Poitou

Parfois, pour dépasser les recherches classiques de simples patronymes, on peut s'évader dans les journaux d'époque, qui émaillaient la vie de nos ancêtres.

Je me plonge toujours avec plaisir dans ce type de lecture, et même si je ne trouve pas forcément des articles en rapport avec ma propre généalogie.

Cette recherche peut alors amener à découvrir des informations intéressantes — et c'est un régal de suivre, notamment, les revues de presse anciennes d'Alain, pour les familiers du forum du ge86, ou les relevés de Bruno Rivet sur son site : De Bretagne en Saintonge, concernant les Affiches d'Angers — qui n'apparaissent pas forcément dans les registres paroissiaux ou d'état civil. Ainsi, si cela peut aider quelqu'un concerné par les Bourbeau de Poitiers, on lit en 1813 dans les Affiches :

Blason d'Antoine Bourbeau,
greffier de la maison
de ville de Poitiers
« M. Pierre Bourbeau, ancien notaire à Poitiers, vient de mourir dans sa 89e année.
Après avoir joui, pendant sa longue et honorable carrière, de la considération attachée à la plus exacte probité, il s'est éteint dans le calme d'une bonne conscience, laissant à sa famille, qu'il a vu croitre autour de lui jusqu'à la troisième génération, l'exemple de toutes les vertus qui constituent l'honnête homme.
Ses obsèques ont été célébrés, mardi 30 mars, dans l'église cathédrale, en présence de ses enfans, petit-enfans et arrière-petits enfans, et d'un cortège nombreux de ses concitoyens empressés de lui rendre les derniers devoirs.
Il était le huitième notaire de sa famille sans interruption, et l'on remarque que l'un de ses petits-fils, M. Boncenne, professeur-suppléant à la faculté de droit, membre du conseil général du département, se trouve le sixième avocat de son nom, et que sa famille, comme celle de M. Bourbeau, sort de Lusignan par un de ses ancêtres qui y était procureur du roi dans le 14e siècle.
Voici la liste des membres de la famille de M. Bourbeau, qui ont exercé de père en fils la profession de notaire. Cette succession de titre et d'état est une particularité peu commune. »
  1. N. Bourbeau, notaire à Lusignan dans le 14e siècle, dont on voyait plusieurs minutes dans le trésor du château de Curzay.
  2. Joseph, notaire à Poitiers, qui vivait en 1516.
  3. Jean, notaire en 1568, mort en 1600.
  4. Jean, notaire, mort en 1612.
  5. Hilaire, notaire à Poitiers, né en 1601, mort en 1682. Il fut l'époux de Marie Guérin, puis de Marguerite Baunay.
  6. Antoine, notaire royal, né le 14 mars 1655, mort en 1718 (il avait acquis en 1696 la charge de greffier-secrétaire en chef de l'Hôtel-de-ville de Poitiers, que ses descendants ont possédée jusqu'à la révolution). Il fut l'époux de Marie Thévenet.
  7. Pierre, notaire royal, né le 30 juin 1684 et mort le 17 juillet 1751, époux de Marie Bonnet.
  8. Pierre, notaire royal, né le 23 février 1725 et mort le 29 mars 1813, époux de Marguerite Gaultier, puis à Henriette Jeanne Radégonde Thomas.
  9. Pierre, dit le jeune, notaire royal, né le 13 octobre 1755, président de l'administration municipale dans les années 4 et 5, membres du conseil municipal en l'an 8, adjoint dans la mairie en brumaire an 13, et actuellement maire depuis le 1er août 1811. Époux de Françoise Catherine Vincent, avec laquelle je cousine.
  10. Pierre, notaire, né le 1er avril 1780, reçu notaire vers 1806, mort en 1825. Il a épousé, à Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire), Flavie Denise Bineau.

Sources :
  • Affiches, annonces et avis divers de Poitiers, n°13, jeudi 1er avril 1813 ;
  • Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, tome 1, p.684 ;

1 commentaire:

  1. Toujours intéressant d'aller au-delà des registres paroissiaux et de l'état civil, de découvrir d'autres archives. Ici, on pourrait aussi essayer de retrouver des actes passés par ces notaires, retrouver leurs signatures qui illustreraient cet article, etc...

    RépondreSupprimer