Pages

samedi 30 mars 2013

Épidémie de rougeole à Persac (1878)

En ce mois de mai 1878, il régnait à Persac (Vienne), une rougeole, qui, bénigne chez les enfants, était terrible chez les adultes. Cette maladie se compliquait d'une hémorrhagie interne, qui entraînait le décès dans un délai très court.



Beaucoup d'enfants et environs 12 adultes en furent affectés, sur lesquels 5 d'entre eux, entre 18 et 26 ans, décédèrent.

Une panique se répandit dans le pays et quelques familles abandonnèrent même leur foyer par crainte de la maladie : on pensait alors à la variole noire ou au charbon, mais les médecins appelés sur les lieux démentirent la rumeur.


A la fin du mois, trois autres personnes sont décédés et il reste encore 15 à 18 malades plus ou moins convalescents, qu'on espère sauver.

Vendredi 24 mai, par une pluie battante, une grande partie des habitants de la paroisse de Persac se rendit en pèlerinage à Saint-Roch, commune de Queaux, pour attirer les bénédictions du ciel sur leur commune et faire cesser cette épidémie. On ne sait si le ciel leur répondit, mais la maladie alla en décroissant peu de temps après.


Sources :
  • Le Journal de la Vienne, 13 & 27 mai 1878

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire