Pages

mardi 16 octobre 2012

C'est ce qu'on appelait dans le temps "avoir la Foi"

La recherche d'une ancêtre, Jeanne Delafond, m'a fait découvrir cet acte de sépulture un peu insolite. L'insistance du curé pour prouver la Foi du défunt est bien inhabituelle :

AD en ligne, Blanzay, BMS - 1742-1752, v.37/92
AD en ligne, Blanzay, BMS - 1742-1752, v.38/92

"le treize juillet 1745 après que françois pelain du village de chez bouton paroisse de st-romain, et jeanne delafond son épouse, ont affirmé que défunt pierre brun avoit fait son devoir paschal à champniers et que mr le curé étoit content de luy et que jeanne texereau sa cousine antoinette brun sa soeur andré condac son cousin demeurant au village des champs jean dyon aussi son cousin ont affirmé la mesme chose et qu'il faisoit son devoir paschal et nommement cette dernière année nous avons donné la sépulture chrestienne a défunt pierre brun fils légitime de défunt pierre brun et de jeanne delafond en premières noces lequel est décédé le douze du présent en cette paroisse de blanzay estant tombé du haut d'un cerisier sans avoir pu parler avant d'expirer on lui a trouvé un chapelet dans sa poche qui avec les témoins ci-dessus est une preuve de sa catholicité fait à blanzay le treize du présent mille sept cent quarante cinq"

Cet acte étrange m'apporte - quand à moi - de nombreux détails à exploiter pour remonter la piste du couple Pierre Brun/Jeanne Delafond. La soeur du défunt, Antoinette, citée dans l'acte, est mon ancêtre.

PS : c'est mon deuxième tué par un cerisier (pour Gloria)... Ah, l'attaque des cerisiers tueurs du Poitou !

1 commentaire:

  1. Merci à double titre Sébastien : pour ce nouvel accident de gourmandise au temps des cerises et ces probables cousinages avec les Brun Texereau et Delafond que je retrouve également dans l'arbre familial autour de Blanzay, Champniers... A creuser !
    Amicalement.

    RépondreSupprimer